Site Loader

Beaucoup de choses ont changé dans le monde de l’optimisation des moteurs de recherche.

Cependant, certains principes fondamentaux restent inchangés.

Par exemple, le ciblage des mots clés dans le seul but d’améliorer le classement organique ne fonctionne plus avec les moteurs de recherche, mais le choix des bons mots clés reste une étape importante de la réussite de votre référencement.

Au-delà de l’utilité du référencement, les mots clés révèlent beaucoup plus sur les utilisateurs et sur les difficultés qu’ils rencontrent. C’est une excellente source d’inspiration pour rédiger des articles répondant à une attente.

Avec autant de techniques de référencement, il est devenu presque impossible de déterminer celles auxquelles il faut s’en tenir et celles que l’on peut ignorer sans risque.

La création de liens est-elle une chose du passé ? Devriez-vous consacrer votre temps et votre énergie au référencement des pages ? Comment pouvez-vous écrire une balise de titre pour améliorer votre classement dans les moteurs de recherche ? Où se croisent le référencement et les médias sociaux ?

A travers cet article, non exhaustif, je souhaite vous montrer les 10 conseils les plus importants en matière de référencement que vous devez connaître dès maintenant.

Si vous vous concentrez uniquement sur ces techniques, vous générerez certainement plus de trafic organique sur votre blog et améliorerez votre classement dans les moteurs de recherche sans risquer de vous faire pénaliser par Google.

Commençons :

1. Supprimez tout ce qui ralentit votre site.

La vitesse des pages est un facteur critique pour le référencement.

Dans le passé, on pouvait s’en tirer avec un site à chargement lent. Ce n’est plus possible maintenant, une page lente peut frustrer l’expérience de l’utilisateur et finalement décourager les gens de lire vos contenus ou d’acheter vos produits. Une seule seconde de retard au chargement peut entrainer une perte de conversion.

Dans l’esprit des acheteurs potentiels, un site lent est un site peu fiable.

Google a inclus la vitesse d’un site comme l’un des facteurs de classement les plus importants depuis de nombreuses années.

Cela signifie que si vos pages sont lentes, vous serez déjà pénalisé pour obtenir un classement organique auprès des moteurs de recherche et ce quelle que soit la qualité de votre contenu ou la conception professionnelle de votre site web.

Débarrassez-vous des éléments non essentiels qui ralentissent votre site. Si vous utilisez WordPress, pensez à désactiver les plugins que vous avez peut-être installés et activés mais dont vous n’avez pas besoin.

De même, désencombrez votre barre latérale et n’y placez que les widgets essentiels.

Pensez aussi à optimiser vos images en réduisant leur taille et leur le poids et en les convertissant en jpeg.

Vous pouvez pour vous aider auditer votre site et ainsi améliorer la vitesse de vos pages. On peut citer par exemple dareboost.com.

En règle générale, si la vitesse de votre site n’est pas considérée comme « excellente », vous devez apporter des modifications pour l’améliorer.

2. Créer des liens vers d’autres sites web

La création de liens vers d’autres sites est essentielle pour la crédibilité de votre site.

Pour la plupart des gens, créer des liens vers des pages de contenu pertinentes et faisant autorité est une mauvaise chose car cela retire les gens de votre page.

La création de liens reste un élément fondamental de la stratégie d’optimisation intelligente pour les moteurs de recherche. Votre site pour être pertinent doit diriger vers des sources de haute qualité, y compris à vos concurrents directs. Pourquoi ? Parce que cela donne du sens pour vos lecteurs. N’ayez pas peur de citer vos sources.

Bien entendu, vous ne devez créer des liens que vers des pages de contenu qui offrent une valeur exceptionnelle. C’est une bonne pratique de référencement.

Plus important encore, vous pouvez avertir un influenceur lorsque vous créez un lien vers lui et, si votre article a de la valeur, il peut créer un lien vers vous, partager l’article ou même l’envoyer par courriel à sa liste d’abonnés.

La création de liens est également une question de qualité, et non de quantité.

Vous gagnerez davantage de confiance dans votre créneau si vous avez quelques liens qui font autorité plutôt qu’une douzaine de liens de mauvaise qualité.

3. Écrire pour les humains d’abord, les moteurs de recherche ensuite.

L’objectif de votre article est d’abord d’être lu par un humain et non pas un robot.

Si vous n’avez travaillé que l’optimisation de votre article, certes vous serez bien classé mais vous risquez un taux de rebond important si le contenu n’est pas en phase avec les mots clés recherchés par vos lecteurs. A terme, vous risquez une perte de trafic ce qui est contre productif.

De nombreuses personnes ne tirent toujours pas profit des mots-clés de la longue traine, préférant plutôt tenter de manipuler les moteurs de recherche.

Ce n’est pas la bonne approche.

Ne donnez pas la priorité aux moteurs de recherche plutôt qu’aux personnes qui lisent votre travail et achètent vos produits. Les robots de recherche ne sont que des scripts – ils n’achètent pas de produits, ils ne lisent pas vos contenus et ne s’abonnent pas à votre newsletter.

Créez un contenu qui aidera quelqu’un. C’est ce qu’on appelle le copywriting SEO.

Si vous n’aimez pas écrire ou si vous ne vous estimez pas assez bon alors n’hésitez pas à déléguer la rédaction de vos articles aux copywriters dont c’est le métier.

En même temps que vous améliorez l’expérience de l’utilisateur, vous établissez une relation de confiance avec votre public. Votre audience augmentera et les moteurs de recherche amélioreront votre positionnement.

C’est un cercle vertueux.

4. Créer des Backlinks

Dans une large mesure, les liens entrants ou backlinks sont toujours l’élément vital du classement des moteurs de recherche.

Vous devez encourager des sites de confiance à placer votre lien sur son site.

Lorsque vous combinez des liens dofollow et nofollow, vous obtenez un profil de lien naturel que même Google récompensera.

Le marketing de contenu consiste à créer un contenu de haute qualité et attrayant et à susciter chez les gens le besoin et l’urgence de se lier à vous et de partager votre contenu sur les médias sociaux.

Lorsque vous commencez avec peu de contenu il n’est pas forcément évident de s’adresser à un blogueur faisant référence dans votre niche. Vous pouvez alors commencer à créer des liens dans des annuaires, des forums pour démarrer votre référencement.

C’est une amorce mais il faut rapidement s’orienter vers des sites de qualité si vous souhaitez améliorer votre positionnement et votre audience.

N’hésitez pas à contacter des blogs dont vous aimé le contenu et proposez leur un article invité de qualité.

5. Analyser votre trafic web dès le départ.

Après avoir clairement défini vos objectifs d’optimisation pour les moteurs de recherche, vous avez besoin d’un logiciel pour suivre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

Google Analytics et Google Search Console ainsi que d’autres logiciels d’analyse web privés peuvent vous aider à suivre votre succès.

Vous devez mettre en place ces analyses web, avant même d’envoyer le premier visiteur sur votre site ou votre page d’accueil.

6. Rédigez des méta descriptions uniques et pertinentes pour chaque page.

L’un des conseils les plus importants en matière de référencement que la plupart des gens négligent est la méta description bien rédigée.

La méta-description est la première section que les gens voient lorsque Google met votre page à la disposition des utilisateurs.

Ne cherchez pas non plus à dupliquer des méta description de vos concurrents.

Vous ne pouvez pas avoir la même méta-description pour une page qui parle d’affiliation marketing et une page sur le référencement. Il y a une grande différence entre ces sujets et vos méta descriptions doivent le faire savoir.

Si vous êtes un utilisateur de WordPress, je vous encourage vivement à utiliser l’extension All-In-One-SEO pour vous aider à la rédaction de vos méta-descriptions.

7. Utilisez des URL lisibles et significatives.

Si les utilisateurs ne peuvent pas lire ou comprendre votre URL, les moteurs de recherche peuvent également être confus.

N’ayez pas des URL de pages comme celle-ci : https://www.monblogfacile.com/20/10/2018/28479?p=75

N’oubliez pas que les moteurs de recherche suivent les utilisateurs.

Cela rend l’URL mémorisable pour l’utilisateur, facile à rechercher dans les moteurs de recherche et facile à taper.

8. Savoir utiliser les réseaux sociaux.

Les médias sociaux font partie intégrante de la stratégie de référencement.

Si vous voulez utiliser les réseaux sociaux, voici quelques règles :

  • Créez du contenu utile et digne d’être partagé
  • Ajoutez des boutons de partage à votre message et rendez-les visibles.
  • Encouragez les gens à partager, en leur demandant de le faire.
  • Organisez un concours sur les médias sociaux pour obtenir plus de partages.

… Et bien d’autres choses encore.

9. Utilisez les bons mots clés sur vos images.

Les images sont importantes pour l’optimisation des moteurs de recherche et sont souvent négligés.

Google a consacré une section entière de ses résultats de recherche aux images.

Lorsque les utilisateurs recherchent une image particulière, ils utilisent aussi des mots clés.

Pour cette raison, vous devez utiliser les bons mots clés dans les noms de vos images et le texte qui les accompagne (comme la légende). Bien entendu, ces mots clés devront être en accord avec votre image. D’où aussi l’importance du choix de vos images. Démarquez vous là aussi de vos concurrents.

N’oubliez jamais qu’en matière d’optimisation pour les moteurs de recherche, la pertinence est plus importante que la créativité ou l’intelligence.

10. Créez un contenu unique

La production d’un contenu unique et attrayant est un défi pour la plupart des spécialistes du marketing.

Le contenu unique est l’un des facteurs qui influent sur le positionnement de votre page dans les moteurs de recherche. C’est certainement ce qui sera le plus difficile à réaliser, tous les sujets existent sur Internet et il est de plus en plus difficile de se démarquer mais pas impossible.

Conclusion

Le référencement est crucial pour votre succès. Pour cette raison, ne changez pas constamment votre nom de domaine. Choisissez-en un et gardez le, à moins qu’il n’y ait une très bonne raison de le changer.

Si vous avez publié dans le passé un article qui n’est plus pertinent pour les utilisateurs, notamment en raison des récentes modifications apportées à Google, alors au lieu d’écrire un nouveau contenu à partir de zéro, travaillez à la mise à jour de cette page. Ou, dans le pire des cas, redirigez-la vers un contenu plus récent, plus pertinent, sur votre site.

Enfin, apprenez à vous concentrer et à créer du contenu autour de phrases de recherche de la longue traine comme les mots clés contenant une question, par ex : comment réussir le référencement de son blog et non autour de mots-clés de votre article comme par ex : référencement blog.

N’oubliez pas que nous posons de plus en plus de questions à Google et ceci est d’autant plus vrai depuis l’apparition des assistants vocaux comme Alexa, Siri, Cortana…

Lorsque vous créez des liens, pensez à la qualité et non à la quantité. Et n’oubliez pas de rendre vos pages web conviviales pour les mobiles.

Si vous prêtez attention à ces conseils importants en matière de référencement, je vous garantis que vous créerez un meilleur contenu, générerez plus de trafic organique, acquerrez plus de prospects et augmenterez vos revenus.

Si vous ne deviez retenir qu’une chose de cet article ce serait :

Pourquoi Google réussit-il toujours à apporter une réponse ? : grâce à la qualité et la popularité !

  • La qualité = vos mots clés en accord à la recherche des utilisateurs et la pertinence de vos articles
  • La popularité = vos backlinks des sites d’autorité vers votre site

Post Author: adminndd4